Le prix des truffes explose

Le flair affûté du chien truffier et les encouragements de son maître n’y feront rien, il fait choux-blanc dans cette truffière sauvage. « Cela fait deux semaines qu’il ne pleut pas donc on ne trouvera rien. Et ça sera ça à tous les endroits qui n’ont pas été irrigués. On n’a jamais vu ça de mémoire d’hommes », explique Philippe de Santis, un trufficulteur du sud-est. Les seuls endroits où Philippe de Santis peut encore trouver des truffes, ce sont ces quelques hectares de plantations qu’il arrose lui-même depuis avril. Pourtant, même en arrosant, il estime que sa production a été divisée par six par rapport à une année normale. Et sur le marché des professionnels, à Carpentras, la pénurie se fait ressentir : il n’y a que 25 sacs à vendre aujourd’hui pour un total de 40 kilos de truffes.Alors les négociations sont âpres et les prix élevés.

This entry was posted in Terroir. Bookmark the permalink.

Comments are closed.