La joie est dans le plat

Les cadeaux faits maison sont mon genre préféré. J’aime leur donner et j’aime les recevoir. Je fais des cadeaux à donner à mes amis et à ma famille presque tous les ans depuis le lycée, lorsque je cuisinais les biscuits au sucre de ma mère à mes amies qui les attendaient avec impatience chaque année. Il y avait des boîtes à boutons mignonnes que j’ai données à tous mes parents de sexe féminin une année. Et les nounours en batik que j’ai fabriqués une autre année. Et bien sûr, beaucoup de gens ont reçu mes produits de boulangerie au fil des ans. Il y a quelques années, cuisine et nutrition nous avons ramassé les noix qui étaient tombées dans tout notre quartier et avons fabriqué une liqueur de noix que j’ai versée dans de jolies bouteilles en verre et que j’ai donnée à des amis et à la famille.

Il me semble que la situation financière est tendue depuis aussi longtemps que je me souvienne, ce qui est toujours une bonne raison de ne pas devenir fou avec le consumérisme de Noël. Mais malgré les difficultés financières, je pense toujours que je pourrais donner des cadeaux faits maison même si l’argent n’était pas un problème pour moi. J’apprécie simplement le processus de fabrication et le sentiment de donner quelque chose qui a été fait avec amour.

J’ai eu des fantasmes de faire des chocolats artisanaux cette année. La mère de D m’a donné un moule en silicone au chocolat pour Noël l’année dernière et je meurs d’envie de l’utiliser. Mais tempérer le chocolat pour qu’il atteigne la température idéale pour le durcir après la fusion peut être délicat et je n’avais tout simplement pas le temps cette année d’expérimenter.

Je me suis donc mis à faire des confitures. Il ne manque que des fruits, du sucre et un peu de temps. J’ai fabriqué environ 14 pots à distribuer de trois types différents: la marmelade de pamplemousse (d’après une recette de Nigella Lawson, à base de cassonade et de mélasse); canneberge-mûre qui est douce et acidulée; et de la confiture de poires avec juste ce qu’il faut de gousse de vanille pour lui donner une profondeur de goût.

Je me suis amusé à décider quoi faire et à cuisiner et à brouiller les confitures, mais ce que j’aime vraiment, c’est décorer les bocaux avec des étiquettes mignonnes, des rubans de fête et des étiquettes uniques. J’ai téléchargé les étiquettes gratuitement sur 100layercake, un blog de mariage branché, puis les ai imprimées sur de nombreuses étiquettes. Obtenez-les sur Tematis.

J’ai mis en place une table d’artisanat dans ma salle à manger et je l’ai remplie de restes de papier d’emballage, de ruban recyclé, de ciseaux, de colle, d’étiquettes-cadeaux et de magazines inspirants que je pouvais trouver. J’ai dépensé très peu d’argent, j’ai eu beaucoup de plaisir et maintenant tous mes cadeaux de Noël sont faits. Ça vaut vraiment le coup d’aller au centre commercial!

Oh, et aujourd’hui c’était le jour de la cuisson. J’ai fait plusieurs douzaines de biscuits avec mon amie Rachel pour les offrir à ma famille la semaine prochaine. Nous avons fait des garçons en pain d’épice, des biscuits au linzer et des pizzelles … mais c’est un autre post. Joyeuses fêtes!

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Comments are closed.